text
text
text
text

La thérapie d'acceptation et d'engagement (ACT)

Faire une place aux événements psychologiques, s'y montrer attentifs et ouverts, même lorsqu'ils sont déplaisants, permet d'apprendre à cesser de lutter contre eux, comme le propose la thérapie d'acceptation et d'engagement.

Dans cette approche, l'acceptation est une démarche active : elle consiste à ne plus chercher à éviter, contrôler ou supprimer les pensées négatives ni les émotions pénibles qui peuvent surgir en chacun de nous. Et si toutes nos tentatives de contrôle psychologique n'étaient pas la solution, mais justement le problème ? Pourquoi continuer à attendre la disparition de nos événements psychologiques déplaisants afin de pouvoir (re)commencer à vivre..?

Aussi contre-intuitif que cela puisse sembler, renoncer à lutter contre les pensées et les émotions qui font souffrir libère une énergie qui peut alors être consacrée à l'engagement dans les activités qui comptent réellement, celles qui rendent la vie épanouissante.

Cette thérapie de l'action propose une nouvelle vision du changement : elle est indiquée dans toutes les situations où une personne éprouve un douloureux sentiment de décalage entre ce qui compte réellement pour elle (ce à quoi elle accorde de la valeur, qui donne un sens à sa vie), et ce qui occupe son quotidien (les actions auxquelles elle consacre la majeure partie de son temps ou de son énergie).