text
text
text
text

Les troubles de l'humeur

Les troubles dépressifs

Depuis quelques mois, Louise est tout le temps triste. Elle 'broie du noir' et n'a plus envie de faire les activités qu'elle apprécie habituellement : rien ne l'intéresse plus vraiment, elle se sent extrêmement fatiguée et éprouve un grand besoin de dormir. Louise se sent coupable et se dévalorise d'être dans cet état. Elle s'en veut beaucoup de ruminer des idées sombres et de pleurer fréquemment, sans raison apparente. Elle se dit qu'elle a tout pour être heureuse et qu'elle ne mérite pas ce qu'elle a, puisqu'elle ne parvient pas à en profiter. Ce sentiment de gâchis la conduit parfois à être traversée par des pensées suicidaires. A d'autres moments, elle se demande ce qui lui arrive et comment faire pour s'en sortir.

Plus d'informations : www.france-depression.org

Les troubles bipolaires

La compagne de Gabriel s'inquiète depuis quelques semaines de l'état d'exaltation dans lequel il se trouve : il déborde d'énergie, dort très peu et s'agite beaucoup. Elle a du mal à suivre ses idées, qui partent dans tous les sens, et à s'adapter au fait que son humeur fluctue entre euphorie et agressivité. Surtout, elle est préoccupée par ses dépenses inconsidérées, et par le fait qu'il parle de quitter son emploi pour créer son entreprise en Australie. Elle trouve qu'il n'a plus 'les pieds sur terre' mais ne parvient pas à en discuter avec lui. La sœur de Gabriel semble dire que ce n'est pas la première fois qu'il traverse ce genre d'épisode. Il a également connu par le passé des périodes d'abattement durant lesquels son humeur s'effondrait : rien ne l'intéressait plus, il n'avait plus goût à rien et avait tendance à s'isoler pour ruminer des idées noires.

Plus d'informations : www.argos2001.fr, www.france-depression.org

Le trouble cyclothymique

Depuis deux ans, l'humeur de Vanessa alterne entre des cycles disproportionnés et incontrôlables : elle oscille entre des périodes où elle se sent déborder d'énergie et des phases de profond ralentissement. Elle est fatiguée de cette alternance qui a parfois un effet néfaste sur ses choix et sa qualité de vie (instabilité professionnelle, ruptures sentimentales, conflits avec ses proches…). Elle aimerait trouver un moyen de stabiliser son humeur, de manière à ne plus passer en permanence de l'euphorie à la tristesse.