text
text
text
text

La dépendance à l'alcool et les autres addictions

Depuis le décès de sa femme, il y a un an, Bertrand consomme de l'alcool tous les jours : en quelques mois, sa consommation quotidienne a augmenté et il ne parvient plus à la contrôler. Le matin, avant sa première bière, il se sent irritable et a remarqué la présence de tremblements qui disparaissent après quelques verres. Bertrand a le sentiment qu'il ne peut pas, sans alcool, supporter la tristesse liée à la disparition de sa femme. Ses enfants lui reprochent ce comportement et sont en colère contre lui : ils viennent lui rendre visite de moins en moins souvent. Ses amis ont tenté de l'aider, mais il les évite parce qu'il se sent coupable de ne pas pouvoir arrêter de consommer. Bertrand a le sentiment d'être pris au piège : sa consommation d'alcool l'isole de plus en plus des autres, et cet isolement alimente son envie de consommer. Il ne sait pas comment sortir de cette situation qui lui semble désespérée.

Céline est étudiante dans une école d'infirmières. Au moins une fois par semaine, les élèves de sa promotion organisent une fête au cours de laquelle Céline consomme différents alcools en grande quantité. Le lendemain, elle rate systématiquement les cours du matin, parfois ceux de l'après-midi, et elle a le plus grand mal à étudier. Cette situation entraîne de violentes disputes avec sa meilleure amie, avec qui elle vit en colocation. Céline sait que son comportement met en danger ses études et sa relation avec son amie. Pour autant, elle ne parvient pas à adopter un comportement plus modéré. Cette situation l'inquiète : en même temps, elle ne voit pas comment s'en sortir, parce qu'elle pense que l'alcool l'aide justement à se sentir moins anxieuse ou à oublier ses soucis.

Laure et le tabac… Thomas et le cannabis… Clara et la cocaïne… Grégoire et le poker en ligne...

Toutes ces personnes ont des difficultés avec différentes sources d'addiction, soit parce qu'elles en abusent, soit parce qu'ils ont développé une dépendance envers elles. Dans tous les cas, Bertrand, Céline, Laure, Thomas, Clara et Grégoire souffrent des conséquences négatives de leur comportement addictif (au travail, à l'université, à la maison, vis-à-vis de leurs amis...). Pour autant, ils ne parviennent pas à y renoncer, ni à le contrôler, malgré l'envie réelle qu'ils éprouvent de cesser d'y consacrer autant de temps, d'énergie ou d'argent.

Pour en savoir plus sur les addictions :
www.drogues.gouv.fr/index.html
www.ofdt.fr/ofdtdev/live/recherchethem.html
www.inserm.fr/thematiques/neurosciences-sciences-cognitives-neurologie-psychiatrie/dossiers-d-information/addictions